Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

 

 

 

 

 

 

L'UFICT, le syndicalisme CGT spécifique aux cadres.

Liens

Union départementale CGT de la Marne

http://www.udcgt51.fr/

 

Coordination CGT des services publics territoriaux rémois

http://cgt-services-publics-remois.over-blog.com/ 

 

Syndicat CGT Ville de Charleville-Mézières

http://cgtcarolo.over-blog.com/

 

Syndicat CGT des Agents Territoriaux de la Communauté d'Agglomération Charleville - Mézières / Sedan

http://www.cgtcomagglo08.fr/

 

Syndicat CGT du Conseil général des Ardennes 

http://www.cgtcg08.com/

 

CGT territoriaux Amiens

http://territoriaux-cgt-amiens-metropole.over-blog.com/

 

CGT Finances publiques 51

http://www.financespubliques.cgt.fr/51/

 

Conseiller du salarié 51

http://www.conseillerdusalarie51.fr/

 

Observatoire des Risques PSycho - Sociaux au sein de la Fonction publique territoriale

http://www.observatoiredesrpsauseindelafpt.fr/

 

 

Pour un management alternatif

20 septembre 2016 2 20 /09 /septembre /2016 09:39
200 agents et cadres en AG sur la question du régime indemnitaire, et décident d'une pétition

La CGT (CGT RM, UFICT CGT RM et CGT Ville) a tenu le 13 septembre 2016 une assemblée générale du personnel.

200 collègues ont répondu à notre appel qui s’est finalement déroulée à la Salle des Fêtes et au Grand salon Mars, compte tenu de l'affluence.

 

Lors de cette AG, la CGT a détaillé les propositions de la Municipalité en matière de régime indemnitaire et de participation à la complémentaire santé.

 

En ce qui concerne le régime indemnitaire, ces propositions sont :

 

  • Une prime annuelle visant à compenser l’avancement d’échelon à durée minimum

 

  • Une prime d’encadrement de 100 € brut par mois pour les agents de maîtrise et les agents de catégorie B qui encadrent directement 10 agents au moins c’est-à-dire qu’il doivent évaluer au moins 10 agents dans le cadre des entretiens professionnels

 

  • La possibilité d’accorder le régime indemnitaire du cadre d’emplois supérieur lorsqu’un agent exerce, par intérim, les responsabilités du cadre d’emploi supérieur.

 

  • Une dernière proposition pour les catégories B : un agent soumis à une montée importante de sa charge de travail de façon exceptionnelle pourrait se voir octroyer un régime indemnitaire majoré de 50 € brut par mois par rapport à son régime de base et ce, sur une période limitée à 3 mois.

 

 

Au sujet de la création d’une prime visant, notamment, à compenser la disparition de l’avancement d’échelon à la durée minimum :

 

Elle serait versée, chaque mois de juin, en fonctions des entretiens professionnels de l’année 2016, en fonction de la manière de servir de l’agent. Ainsi, c’est au N+1 de choisir l’attribution ou non de cette prime annuelle.

 

Il y aurait 3 modulations de versement : soit l’agent touche la prime dans sa totalité, soit il touche la moitié ou il ne la touche pas du tout.

 

Le choix de ne pas attribuer la totalité de la prime devra être motivé.

 

Le montant de cette prime serait de :

  • 300 € brut pour l’année 2017  (environ 260 € net)
  • 350 € brut pour l’année 2018   (environ 305 € net)
  • 450 € brut pour les années 2019 et suivantes   (environ 390 € net)

 

Il faut savoir que cela correspondrait donc, en faisant une projection mensuelle, à une augmentation d’environ 22 € net par mois pour 2017 et 25 € net pour 2018.

 

Sachant que cela vaudrait certainement solde de tout compte pour le mandat puisque ces négociations seraient sans doute les seules jusqu’en 2020 et qu’il n’y en a pas eu depuis 2009 pour les agents de catégorie C et depuis 2003 pour les agents de catégorie A et B.

 

 

  • Pour ce qui est de la participation de l’employeur à la complémentaire santé (cela concerne 21 % des agents de la Ville et 27 % des agents de RM) une augmentation de 10 € sera octroyée par agent ainsi que de 5 € pour chaque ayant droit du contrat (conjoint(e), enfant(s))

 

 

De nombreux agents présents à l’assemblée Générale ne se sont pas gênés pour intervenir et commenter ces propositions.

 

Des débats il ressort les revendications suivantes, votées lors de l’assemblée générale :

 

  • Pour la prime annuelle, le montant proposé est largement insuffisant !

La perte de notre pouvoir d’achat est majeure depuis des années du fait du gel des salaires et de l’augmentation de nos taux de cotisation retraite. L’ensemble des agents présents a donc voté les revendications suivantes :

 

1 - Nous demandons un montant de 100€ net par mois.

 

2 - Cette prime doit être versée à l’ensemble des agents sans condition. Les problèmes de pouvoir d’achat sont généraux, tout le monde doit bénéficier d’une augmentation !

 

 

  • Pour la participation de l’employeur à la complémentaire santé :

 

Elle doit atteindre les 50 %

 

 

Il a été voté la mise en place d’une pétition visant à défendre ces revendications.

 

Vous trouverez ci-joint le texte de la pétition (PDF) et un tableau de signature de la pétition (Excel).

 

 

Nous vous invitons à utiliser cet outils pour créer le rapport de force nécessaire à l'obtention d'une augmentation significative du régime indemnitaire.

 

Vous pouvez renvoyer par courrier interne la pétition signée à UFICT CGT Immeuble Max Rousseau. ou en la scannant par email à syndicat.ufict.car@reimsmetropole.fr  

 

Les militants de la CGT passeront évidemment dans les secteurs pour faire signer les pétitions et pour récupérer celles que les agents auront fait signer.

 

Et la CGT se tient bien entendu à la disposition de chacun pour toute précision complémentaire.

 

200 agents et cadres en AG sur la question du régime indemnitaire, et décident d'une pétition

Tableau signatre

Partager cet article

Repost 0
Published by UFICT Reims Métropole - dans Dialogue social Rémunération
commenter cet article

commentaires