Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

 

 

 

 

 

 

L'UFICT, le syndicalisme CGT spécifique aux cadres.

Liens

Union départementale CGT de la Marne

http://www.udcgt51.fr/

 

Coordination CGT des services publics territoriaux rémois

http://cgt-services-publics-remois.over-blog.com/ 

 

Syndicat CGT Ville de Charleville-Mézières

http://cgtcarolo.over-blog.com/

 

Syndicat CGT des Agents Territoriaux de la Communauté d'Agglomération Charleville - Mézières / Sedan

http://www.cgtcomagglo08.fr/

 

Syndicat CGT du Conseil général des Ardennes 

http://www.cgtcg08.com/

 

CGT territoriaux Amiens

http://territoriaux-cgt-amiens-metropole.over-blog.com/

 

CGT Finances publiques 51

http://www.financespubliques.cgt.fr/51/

 

Conseiller du salarié 51

http://www.conseillerdusalarie51.fr/

 

Observatoire des Risques PSycho - Sociaux au sein de la Fonction publique territoriale

http://www.observatoiredesrpsauseindelafpt.fr/

 

 

Pour un management alternatif

28 octobre 2016 5 28 /10 /octobre /2016 13:04
Sophie Binet, secrétaire générale adjointe de la CGT des cadres et techniciens (UGICT-CGT)

Sophie Binet, secrétaire générale adjointe de la CGT des cadres et techniciens (UGICT-CGT)

Coworking, flexoffices, télétravail... radioscopie des nouveaux bureaux.

Intervenants :

  • Sophie Binet : secrétaire générale adjointe de la CGT des cadres et techniciens (UGICT-CGT)
  • Alain d'Iribarne : sociologue du travail, directeur de recherche au CNRS et président du conseil scientifique d’Actineo (Observatoire de la qualité de vie au bureau)
  • Brigitte Cachon : directrice exécutive Transformation & RSE chez Gecina, société foncière

Imaginez une entreprise qui se soucie tellement du bien-être de ses salariés qu’elle leur construit des logements bon marché à proximité. Une entreprise avec ses propres écoles, son stade, son grand magasin pour y faire ses courses le week-end. Cette entreprise du futur…appartient au passé. Au siècle dernier, à Clermont-Ferrand, on pouvait grandir chez Michelin, y travailler, s’y distraire et même s’y faire soigner : vie personnelle et vie laborieuse se confondaient. Etant entendu que rien ne se crée mais que tout se transforme, voilà que l’entreprise moderne renoue avec cette idée. Le lieu de travail doit être un endroit où il fait bon vivre, et le lieu de vie un endroit où il fait bon travailler.

C’est ainsi que se sont développés ces dernières années le télétravail, les open space, et désormais les ‘’flex office’’ et le ‘’desk sharing’’ : les bureaux flexibles et partagés. Il en a beaucoup été question le mois dernier lors de l’inauguration du nouvel immeuble de l’agence de pub BETC à Pantin : pour preuve de sa modernité, l’entreprise a essentiellement communiqué sur la réorganisation de ses espaces de travail, sur le thème : chez nous, travailler, c’est cool. Evidemment, l’altruisme ne suffit pas à expliquer la remise en cause, par les entreprises, des bureaux individuels. En décloisonnant l’espace, elles gagnent des mètres carrés, et espèrent une meilleure compétitivité. Alors s’agit-il d’un système gagnant-gagnant ?

Partager cet article

Repost 0
Published by UFICT Reims Métropole - dans Conditions de travail
commenter cet article

commentaires