Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

 

 

 

 

 

 

L'UFICT, le syndicalisme CGT spécifique aux cadres.

Liens

Union départementale CGT de la Marne

http://www.udcgt51.fr/

 

Coordination CGT des services publics territoriaux rémois

http://cgt-services-publics-remois.over-blog.com/ 

 

Syndicat CGT Ville de Charleville-Mézières

http://cgtcarolo.over-blog.com/

 

Syndicat CGT des Agents Territoriaux de la Communauté d'Agglomération Charleville - Mézières / Sedan

http://www.cgtcomagglo08.fr/

 

Syndicat CGT du Conseil général des Ardennes 

http://www.cgtcg08.com/

 

CGT territoriaux Amiens

http://territoriaux-cgt-amiens-metropole.over-blog.com/

 

CGT Finances publiques 51

http://www.financespubliques.cgt.fr/51/

 

Conseiller du salarié 51

http://www.conseillerdusalarie51.fr/

 

Observatoire des Risques PSycho - Sociaux au sein de la Fonction publique territoriale

http://www.observatoiredesrpsauseindelafpt.fr/

 

 

Pour un management alternatif

19 octobre 2016 3 19 /10 /octobre /2016 10:06
Baptiste Talbot, secrétaire général de la Fédération CGT des services publics territoriaux

Baptiste Talbot, secrétaire général de la Fédération CGT des services publics territoriaux

"Je pense aux plus 5 millions de fonctionnaires quand je vois ce spectacle lamentable consistant à vouloir faire croire que les fonctionnaires des agents publics seraient le principal problème dans ce pays" a déclaré Baptiste Talbot, secrétaire général de la Fédération CGT des services publics, sur franceinfo.

Lors du premier débat télévisé de la primaire de la droite et du centre pour l'élection présidentielle, la quasi-totalité des candidats ont évoqué jeudi 13 octobre une réduction des effectifs des fonctionnaires. Baptiste Talbot, secrétaire général de la Fédération CGT des services publics, invité vendredi 14 octobre de franceinfo a jugé que le débat était un "spectacle lamentable".

franceinfo : Lors du débat, ça été "haro sur les fonctionnaires" ! Qu'est-ce-que cela vous inspire ?

Baptiste Talbot : Je pense aux plus 5 millions de fonctionnaires d'agents publics qui, toujours, exercent leur mission dans des conditions extrêmement difficiles au service de la population et des plus démunis. Je pense effectivement à eux quand je vois jeudi soir ce spectacle lamentable consistant à vouloir faire croire que les fonctionnaires des agents publics seraient le principal problème dans ce pays, alors que la CGT pense qu'ils sont un atout pour le pays, pour l'économie et la cohésion sociale. 

Il faut bien diminuer la dépense publique...

Nous ne considérons pas que la dépense publique soit un problème. On s'aperçoit qu'avec les coupes actuellement opérées dans les budgets publics, cela conduit à plusieurs dizaines de suppressions d'emplois dans le secteur du bâtiment et des travaux publics puisque la commande publique est en baisse. Nous maintenons que le service public est un atout pour l'économie. 

Nathalie Kosciusko-Morizet a proposé la supression du statut de fonctionnaire. Qu'en pensez-vous ? 

On suppose que Mme Kosciusko-Morizet est opposée au fait qu'aujourd'hui, il y a un service public rendu de manière égalitaire sur tout le territoire. Elle est opposée au fait que le statut permette de se prémunir de la politisation de l'administration, de la corruption, du favoritisme et du clientélisme.  Je rappelle que, depuis 2010, il y a deux millions d'habitants supplémentaires dans notre pays. Face à cela, il y a des besoins sociaux.

 

Partager cet article

Repost 0
Published by UFICT Reims Métropole
commenter cet article

commentaires

pasdémago 16/11/2016 20:49

La suppression massive du nombre de fonctionnaires préconisée par les candidats (jusqu'à 600 000 pour certains) de la droite n'est pas sérieuse à moins de provoquer une véritable purge de la fonction publique, une explosion du chômage (plus aucun recrutement ou presque pendant 5 ans !!)ainsi qu'un effondrement desdits services publics (pas de remplacement des fonctionnaires partant à la retraite, recours massif à des contractuels entrainant une baisse sensible de la qualité des services, désorganisation durable de l'Etat....etc).Sous cet angle le programme de certains candidats de la primaire de droite (Fillon, Lemaire en premier lieu) est tout simplement catastrophique.