Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog

 

 

 

 

 

 

L'UFICT, le syndicalisme CGT spécifique aux cadres.

Liens

Union départementale CGT de la Marne

http://www.udcgt51.fr/

 

Coordination CGT des services publics territoriaux rémois

http://cgt-services-publics-remois.over-blog.com/ 

 

Syndicat CGT Ville de Charleville-Mézières

http://cgtcarolo.over-blog.com/

 

Syndicat CGT des Agents Territoriaux de la Communauté d'Agglomération Charleville - Mézières / Sedan

http://www.cgtcomagglo08.fr/

 

Syndicat CGT du Conseil général des Ardennes 

http://www.cgtcg08.com/

 

CGT territoriaux Amiens

http://territoriaux-cgt-amiens-metropole.over-blog.com/

 

CGT Finances publiques 51

http://www.financespubliques.cgt.fr/51/

 

Conseiller du salarié 51

http://www.conseillerdusalarie51.fr/

 

Observatoire des Risques PSycho - Sociaux au sein de la Fonction publique territoriale

http://www.observatoiredesrpsauseindelafpt.fr/

 

 

Pour un management alternatif

27 juin 2017 2 27 /06 /juin /2017 10:56
Repost 0
26 juin 2017 1 26 /06 /juin /2017 11:47
CHSCT du 26.06.2017, l'ordre du jour et les documents

Ordre du jour du CHSCT du 26.06.2017

 

  • Adoption du règlement intérieur du CHSCT
  • Présentation de la convention d’adhésion aux services du pôle santé au travail du Centre de gestion de la Marne
  • Rapport annuel sur la sécurité, la santé et les conditions de travail 2016 et programme annuel de prévention pour l’année 2017
  • Rapport annuel d’activité 2016 du médecin de prévention
  • Sujets portés aux registres santé et sécurité
  • Chantier archéologique spécifique – site Sernam
  • Présentations de plans
  • Suite des actions engagées : attestation d’Intervention à Proximité des Réseaux – présentation de la démarche retenue et premiers retours sur les formations réalisées
  • Questions des représentants du personnel
CHSCT du 26.06.2017, l'ordre du jour et les documents

Rapport annuel sur la sécurité, la santé et les conditions de travail 2016 et programme annuel de prévention pour l’année 2017

Rapport annuel d’activité 2016 du médecin de prévention

Question CGT Service commun d'urbanisme

Question CGT Reims contact

Repost 0
30 janvier 2016 6 30 /01 /janvier /2016 16:52

Pour rappel, un suicide a eu lieu aux seins des locaux des espaces verts le 16 décembre 2015.

L'image reproduite ci-dessous illustre l'article publié par les éditions Tissot, auteurs de ce texte.

Nous espérons qu'elle ne choquera personne.

Suicide ou tentative de suicide : quelle démarche d’enquête le CHSCT doit-il suivre ?

Face à un suicide, le CHSCT, pour mener à bien les missions qui lui incombent, peut recourir à un expert agréé, qui va analyser l’événement et/ou décider de la mise en place d’une délégation d’enquête interne. Dans ce cas, ce sont les membres du CHSCT qui réalisent eux-mêmes l’analyse, appuyés méthodologiquement par un préventeur institutionnel (CARSAT par exemple).

La législation ne fixe pas les conditions de déroulement d’une enquête du CHSCT. L’enquête a pour vocation de recueillir les faits, d’en rechercher les causes professionnelles et de proposer des mesures de prévention.

La démarche proposée se déroule en deux temps.

Etape 1 : le CHSCT vote une résolution mandatant une délégation d’enquête paritaire (DE)

Cette délégation est composée par des représentants de la direction et des représentants du personnel au CHSCT, ainsi que par un préventeur institutionnel. Cette délégation doit avoir l’autorité et les moyens nécessaires pour fonctionner de manière autonome. Elle garantit la confidentialité des informations et de leurs sources dont elle a connaissance.

Une fois constituée et votée la délégation d’enquête, le président du CHSCT informe l’ensemble des salariés de l’entreprise de la mise en place de cette DE. Elle montre de cette manière, la volonté de l’entreprise et de sa direction d’acter la gravité de l’événement et de l’analyser pour proposer des mesures de prévention.

Etape 2 : la validation des principes d’enquête par la délégation d’enquête 

La démarche s’appuie sur des principes de base indissociables, à savoir :

  • 1er principe : l’enquête appréhende le suicide ou la tentative de suicide comme un événement pluricausal, à l’instar des accidents du travail. L’enquête visera à mettre en évidence les différents facteurs professionnels qui sont susceptibles d’être en cause dans l’acte suicidaire. Les facteurs individuels pourront être signalés aux membres de l’enquête mais ne seront pas retenus dans l’analyse ;
  • 2e principe : l’enquête est exclusivement centrée sur l’analyse du travail, de son organisation et des contraintes professionnelles de la victime. L’objectif est d’aboutir à l’élaboration de mesures de prévention visant à éviter la reproduction de l’événement et à supprimer ou à réduire les facteurs professionnels identifiés ;
  • 3e principe : l’enquête repose sur la mise en évidence des « faits », des éléments objectifs sur l’activité professionnelle, les conditions de travail et d’organisation du travail et non sur des jugements de valeurs et des interprétations ;
  • 4e principe : l’enquête ne prendra pas en considération et n’exploitera pas des informations relevant de la vie privée du salarié et de sa famille ;
  • 5e principe : l’enquête ne s’inscrit pas dans une approche juridique de recherche de responsabilité. La délégation n’est pas habilitée, seuls les ayants droits peuvent déclencher ce type de procédure pénale ;
  • 6e principe : la caisse primaire d’assurance maladie ou la commission de réforme (pour la fonction publique) peuvent donner un avis sur l’éventuelle imputabilité au travail ou de la tentative de suicide.
Repost 0
Published by UFICT Reims Métropole - dans Santé au travail CHSCT
commenter cet article
18 janvier 2016 1 18 /01 /janvier /2016 18:19
Risques Psycho Sociaux : observer mais aussi agir

Alors que le consultant « Puzzle Concept » poursuit son excellent travail en élargissant les rencontres avec les collègues de Reims métropole afin de dresser un diagnostic Risques Psycho Sociaux le plus proche de la réalité, le nombre de collègues doutant de plus en plus du devenir de ce constat sur la souffrance au travail ne cesse de s’accroître.

Avec ce diagnostic, l’employeur satisfait en partie à ses obligations juridiques. Mais quid du plan d’actions ? Faut-il attendre l’achèvement du diagnostic pour agir ?

D’autant qu’un nouveau système RPS se met en place et repose sur l’inadéquation moyens – missions et sur un mode managérial inadéquat (défiance envers les collaborateurs, injonctions paradoxales, conflits éthiques, absence de vision, manque de soutien managérial, etc.).

Nos collègues des espaces verts ont connu un drame, avec le suicide de l’un d’entre eux dans leurs locaux. Le CHSCT va-t-il être saisi ?

L’UFICT sans attendre met à disposition de tous les agents et cadres de Reims métropole la possibilité de consulter (gratuitement) un conseiller diplômé (bac +5) en prévention des Risques Psycho Sociaux et management de la qualité de vie au travail.

Chaque agent pourra ainsi effectuer une demande d’intervention psychosociale afin de rechercher une solution via la voie informelle (conversation, intervention d’une personne extérieure à l’entreprise, conciliation), dans le respect de l’éthique propre à ce qui est désigné comme une personne de confiance (confidentialité et neutralité, notamment) (syndicat.ufict.car@reimsmetropole).

Repost 0
Published by UFICT Reims Métropole - dans RPS Risques psycho sociaux CHSCT
commenter cet article
10 juillet 2015 5 10 /07 /juillet /2015 18:57
Reims métropole, 24 cadres réunis autour de la question des RPS

Malgré une communication tardive, 24 cadres étaient présents ce jour au complexe sportif René Tys autour de la question des RPS.

La rencontre d'une durée de 1h30 a permis après une présentation du consultant pertinente et de qualité (Puzzle concept https://www.puzzle-concept.fr) un échange avec pas moins d'une quinzaine de questions.

Une étape supplémentaire a été franchie dans la mise en oeuvre du diagnostic RPS et par conséquent dans la lutte contre la souffrance au travail.

A noter que la demande de l'UFICT a été entendue par l'employeur.

Un courrier signé par l'employeur et les membres du CHSCT sera adressé aux 3000 agents des administrations territoriales rémoises afin de les informer de la démarche RPS.

Repost 0
20 avril 2015 1 20 /04 /avril /2015 19:24
Reims métropole: agenda social, les dates des réunions des instances paritaires constamment changées

Le Comité technique d'avril reporté en mai...

La réunion CHSCT locaux reportée d'avril en mai...

Le CHSCT de mai reporté en juin...

Et bien d'autres encore

Est-ce sérieux ?

Comment organiser le travail syndical quand le calendrier change en permanence ?

Est-ce volontaire ?

La CGT demande qu'il n'en soit plus ainsi.

Repost 0
Published by UFICT Reims Métropole - dans CAP CHSCT Comité technique Dialogue social
commenter cet article
23 mars 2015 1 23 /03 /mars /2015 08:29

respect

 

Au Cours du CHSCT, l’élu au personnel a fait plusieurs remarques d’ordre politique en référence au fait que le secrétaire général de la CGT était candidat aux élections départementales. Nous considérons ces remarques comme déplacées et inopportunes. Notre camarades siégeait au CHSCT en tant que représentant syndical et n’a à aucun mélangé sphère politique et sphère syndicale.

 

Au demeurant, la CGT est indépendante de tout parti politique. Si elle est amenée à quelques incursions dans la sphère politique, c’est pour dénoncer notamment l’imposture sociale que représente le front national. A lire : www.cgt.fr/IMG/pdf/Argu_FN.pdf

 

La CGT se bat sur le terrain social. C’est pour cela qu’elle manifestera le 9 avril contre l’austérité gouvernementale. Un départ en bus pour la manifestation parisienne est organisé par nos soins. Si vous voulez y participer. Contactez-nous rapidement.

 

Ceci étant dit les points suivants ont été abordés lors de ce CHSCT :

 

- Déménagement de la Direction du développement économique dans les locaux de la Chambre de Commerce et d’Industrie (CCI) au titre du Reims Business Hub

 

marmou

 

L’élu au personnel n’a pas apprécié que la CGT souligne que cette direction était jusqu’à présent hébergée dans des locaux municipaux ; qu’elle payait un loyer à la Ville et que désormais elle paiera un loyer substantiel (dont nous n’avons pas eu connaissance malgré notre demande) à la CCI. A l’heure où les économies sont de mise est-il pertinent de faire perdre des recettes à la Ville de Reims tout en créant de nouvelles dépenses pour Reims métropole ? Une visite des locaux par le CHSCT est prévue le 24 mars à 13h30 !

 

- Forprev, outil de gestion des formations Sauveteur secouriste au travail (SST) et Prévention des risques liés à l’activité physique (PRAP)

 

L’employeur ne passe plus par le CNFPT pour ce type de formation mais par une plate-forme de l’Institut National de la Recherche et de Sécurité. Il en résulterait un gain de temps lié à la dématérialisation et la simplification des procédures.

 

- Détecteur de fumée dans les logements

 

140 logements (RM et Ville) sont concernés par la pose de plus de 300 détecteurs. 50% d’entre-eux avaient déjà été déposés à la date du CHSCT.

 

-  Présence de chronotachygraphe dans les véhicules RM

 

Il s’agit d’un appareil électronique qui enregistre la vitesse, le temps de conduites et d’activités sur les véhicules de transports routier (un mouchard en somme). Les employeurs territoriaux en sont exemptés. Néanmoins certains véhicules amenés à sortir du territoire de l’agglomération en sont dotés.

 

max rou

 

- Immeuble Max Rousseau : amiante

 

Malgré la présence d’amiante émettrice potentielle de fibres dans des enduits plâtre protecteurs du feu, les 21 analyses de mesure effectuées en 2008, 2009, 2011 et 2013 n’ont détecté aucune fibre dans l’air. Une nouvelle campagne de contrôle sera menée au cours de l’été 2015. La CGT a souligné que l’immeuble était dans un état général de délabrement. Un rapport aurait été fait sur ce sujet par la direction de la maintenance. Mais il ne nous a pas été communiqué…

 

- Immeuble Max Rousseau : accueil

 

Un « écran brise vent » sera installé pour un coût de 6500 €.

 

- Document unique d’évaluation des risques professionnels 

 

La CGT a rappelé que l’employeur était tenu de mettre à disposition des salariés et de leurs représentants un document unique d’évaluation des risques professionnels ; que cette obligation n’était pas respectée. Le DGD ressources à la grande satisfaction de la CGT a annoncé que le DUER serait mis en ligne sur LISEA au format PDF. Cette démarche nous semble également profitable au titre de la lutte contre les risques psycho sociaux. En effet, l’employeur est désormais tenu de mettre à jour le DUER au regard des RPS.

 

- Réorganisation de la DRH

 

Il n’y a pas de réorganisation de la DRH envisagée…

 

- Groupe de travail agression au travail

 

Il sera prochainement relancé. Nous constatons cependant que sur un cas d’espèce précis (une agression verbale téléphonique avec menaces), la DRH n’a toujours pas lancé d’enquête administrative malgré les demandes réitérées depuis juin 2013).

 

- Direction des moyens généraux

 

La CGT a posé une question quant à l’arrivée d’un nouveau chef de service dont les missions étaient depuis 2012 assumées par des agents sans reconnaissance de ce surcroit de responsabilités et de travail. Le DGD ressources a confirmé cet état de fait. Une situation pouvant conduire à une certaine démotivation ! La CGT a également souligné que le nouveau chef de service serait installé dans un bureau où se trouve un banc de numérisation. Une visite des locaux sera effectuée afin d’examiner ses conditions de travail.

 

Medecin1_content_full

- Commission de réforme

 

La CGT a fait état de graves dysfonctionnements de la commission de réforme et a demandé qu’ils soient réglés. L’employeur a indiqué qu’il partageait l’analyse de la CGT.

 

La commission de réforme est saisie pour donner un avis médico-administratif à la collectivité qui emploie un fonctionnaire titulaire de la fonction publique territoriale affilié C.N.R.A.C.L. sur les questions liées à la santé de l'agent en lien avec le risque professionnel (accident de service, de trajet, maladie imputable au service) et la retraite pour invalidité, entre autre.

Repost 0
Published by UFICT Reims Métropole - dans CHSCT
commenter cet article